Saut à l’élastique du haut du pont de la mariée

Mon fils n’est pas près d’oublier le week end qu’il vient de passer. Ses copains lui ont offert pour son départ un saut à l’élastique !

Départ donc samedi après-midi pour les gorges de Daluis, à 80 km de Nice. Ces gorges spectaculaires ont été creusées dans le haut var dans un sol de pépites rouges qui donne à la roche une magnifique couleur cuivrée.

IMG_1744

Le rendez-vous était fixé au pont de la Mariée. Ce pont a une très jolie histoire, le soir de ses noces, une mariée se serait jetée du haut du pont par désespoir de n’avoir pas pu épouser l’homme qu’elle aimait vraiment.

IMG_0052

C’est beau, c’est romantique, mais on oublie cependant vite cette belle légende, quand on découvre le pont du haut duquel il va falloir sauter. La hauteur est vertigineuse.

IMG_0051

Je ne saurai jamais qui de Julien ou de moi était le plus stressé… Il y avait pas mal de monde, chacun y allant de sa petite anecdote, l’ambiance était très sympa. J’apprends très vite que l’ordre de passage se fait en fonction du poids, sans doute pour ne pas changer les réglages de l’élastique à chaque saut. Sur la quinzaine « d’aspirants sauteurs », mon fils est dans les plus légers donc vraisemblablement dans les premiers, je n’arrive pas à déterminer si c’est une bonne nouvelle ou pas, et effectivement il passe en 4ème position… il a l’air relativement décontracté, sauf que petit imprévu, le sauteur numéro 3 a fait un malaise en arrivant sur la marche fatidique, la 3ème.

marcheavantsaut

En effet pour « enjamber » le pont il faut monter sur un petit escabeau, mon voisin m’a tout de suite prévenu qu’il ne fallait surtout pas regarder en bas en arrivant sur la dernière marche, sinon les chances de se jeter dans le vide étaient vite réduites à néant. Il faut regarder droit devant soi et ne pas réfléchir… vu comme ça, ça aurait presque l’air facile… Et effectivement en voyant le pauvre sauteur numéro 3 tomber en arrière, il me dit « ah… il a regardé en bas, erreur fatale ».

Du coup le tour de Julien arrive plus vite que prévu.

Je ne saurai jamais quel stress on peut vivre à ce moment, et je ne veux surtout pas le savoir, mais en tout cas, Julien s’est levé, a gravi les 3 marches… et a sauté… en poussant quand même un cri qui aurait pu réveiller la pauvre mariée.

saut

Ouf c’est fini, bravo !! et merci les copains de Julien !! on attend maintenant la vidéo du saut avec impatience !

Publicités
Cet article, publié dans Autres sports, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s